Kubrick and the Showgirl

bgirl rhapsody

Schermata-2013-05-03-alle-10

« The threshold between private life and public image was the focus for Kubrick’s photo story on Rosemary Williams, a showgirl who had promising good looks, though her career has left barely a trace. Kubrick closely observed the young actress offstage, going about her daily life – out in public, with fellow performers, and all alone, applying makeup and contemplating herself like a modern Narcissa (although rather than falling in love with herself, she seems to be coolly checking whether her figure lives up to her profession’s high commercial expectations). Whether she appears gregarious and provocative or focused and introspective, Kubrick’s photographs of Williams reveal a life in which even the most intimate moments were consciously staged events. » from Drama and Shadows: Photographs 1945-1950, Rainer Crone

Voir l’article original 379 mots de plus

Jim Thompson acteur dans «  Adieu ma jolie » en 1975

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2019/07/31/adieu-ma-jolie-1975-vf/

il joue le juge Grayle, mari âgé et fatigué de Charlotte Rampling, la scène se situe à 43 minutes.

c’était deux ans avant sa mort en 1977 :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Jim_Thompson

Jim Thompson , usé prématurément par l’alcoolisme, est reconnaissable entre tous pour ses scénarios très noirs : « The killing » de Kubrick en 1956, « The Getaway « de Sam Peckinpah en 1972, « Série noire «  d’Alain Corneau en 1979, « Coup de Torchon » de Bertrand Tavernier, les deux derniers adaptés de ses romans « Des cliques et des cloaques » et « 1275 âmes «

Il a aussi écrit « Les alcooliques » et « Monsieur zéro » (« The nothing man »)

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2016/08/27/the-getaway-guet-apens-de-sam-peckinpah-1972-vo/

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2018/03/22/alain-corneau-serie-noire-1979/

https://www.ina.fr/video/I00005540

Voir l’article original

un autre point de vue sur la #PMA

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

L’Eglise s’oppose à la PMA comme à la contraception et pour la même raison : parce que cela tend à « séparer » acte sexuel et conception-procréation. Or pour l’Eglise, et d’après elle selon le point de vue de Dieu, la « légitimité «  de la sexualité se situe dans l’enfantement, dans la possibilité de celui ci; si l’on supprime la possibilité , ou le « risque », de celle ci, par la contraception, l’acte sexuel devient « illégitime » aux yeux du Créateur. De même , si l’on permet à une femme, célibataire ou homosexuelle, d’avoir un enfant sans passer par un rapport sexuel avec un homme, cela tend à séparer procréation et sexualité .

Dépasser Eros, ce qui est une nécessité pour le progrès de la conscience s’acheminant vers le véritable amour qui est « Amor Dei intellectualis »

https://anthroposophiephilosophieetscience.wordpress.com/2019/08/26/connais-tu-bien-lamour-toi-qui-parles-daimer/

entraînerait inévitablement la fin de l’humanité par la…

Voir l’article original 307 mots de plus

Réfutation de la cruelle imposture des migrants. Le pape imposteur

La scène dionysiaque de « Seconds «  de John Frankenheimer en 1966

Henosophia TOPOSOPHIA μαθεσις uni√ersalis τοποσοφια MATHESIS οντοποσοφια ενοσοφια Philosophie, théorie des catégories et théorie homotopique des types

Cinquante ans plus tard on dirait un scénario pro-LGBTQ

« Dionysos a finalement réussi sous le nom de Jésus-Christ à monter au ciel et à s’asseoir à la droite de Zeus le père » (Tobie Nathan, psychiatre )

Voir l’article original