Jonas qui aura 25 ans en l’an 2000 ( Alain Tanner, 1976)

Mehdi Belhaj Kacem : Dieu, la mémoire, la techno-science et le MAL

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

Un livre qui apporte des réponses inédites à une vieille question..
Les animaux pensent, mais seul l’homme pense « Dieu » qui n’est qu’un concept formé par l’être Humain, que le travail de MBK entend repenser.

Dieu est identifié par MBK à la technologie, c’est à dire à la possibilité de la mémoire-rétention totale , de toutes les informations.

Mais la technologie, achèvement de la métaphysique, n’est rien d’autre que la déchéance ontologique de l’Idée Absolue , qui est Dieu, la techno-science est déchéance, retombée de la science internelle depuis le ciel de l’Idée, de la mathématique sur le plan du monde et de la multiplicité pure des objets , rendue possible par le règne de la mondialisation.

En somme l’Un , qui n’est pas , chute du ciel en terre de l’être : c’est le trajet inverse, de celui auquel appelle la philosophie- Science internelle, de l’entité de l’être à l’unité…

Voir l’article original 256 mots de plus