Louis Wolfson : « MA MÈRE, MUSICIENNE, EST MORTE DE MALADIE MALIGNE À MINUIT, MARDI À MERCREDI, AU MILIEU DU MOIS DE MAI MILLE977 AU MOUROIR MEMORIAL À MANHATTAN

À revoir pendant 7 jours : émission d’Arte sur Daphné du Maurier

Henosophia TOPOSOPHIA μαθεσις uni√ersalis τοποσοφια MATHESIS οντοποσοφια ενοσοφια

On peut revoir ce documentaire qui passait hier soir sur Arte jusqu’au 5 mars à 5h du matin: Arte a en effet diffusé “Rebecca”, le film de 1940 d’Hitchcock , et dans la foul…

Source : À revoir pendant 7 jours : émission d’Arte sur Daphné du Maurier

Voir l’article original

Perec, Modiano, Raczymow : la génération d’après et  la mémoire de la Shoah

https://books.google.fr/books?id=H6hcnUmgaEgC&pg=PA60&lpg=PA60&dq=un+homme+qui+dort+modiano+pérec&source=bl&ots=ooPgn9emum&sig=-se_BRbbysD9Vn6YkSUUgDJ05z0&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjphKzNq5LSAhWLVhoKHekxB2cQ6AEIIzAD#v=onepage&q=un%20homme%20qui%20dort%20modiano%20pérec&f=false

La « solution finale » et la consommation du Mal

Henosophia TOPOSOPHIA μαθεσις uni√ersalis τοποσοφια MATHESIS οντοποσοφια ενοσοφια

Ce texte de François Laruelle: parce qu’il n’en reste pas, comme c’est souvent le cas, aus divers “devoirs” (de mémoire, etc..) qu’il remplace par le devoir de p…

Source : La « solution finale » et la consommation du Mal

Voir l’article original

Thème de l’inceste : »Chinatown » de Roman Polanski

Henosophia TOPOSOPHIA μαθεσις uni√ersalis τοποσοφια MATHESIS οντοποσοφια ενοσοφια

Sur ce chef d’œuvre sorti en 1974: On peut le voir ici en vostfr (cliquer en bas sur le lien : Youwatch vostfr): On sent bien que le film tourne autour de la relation incestueuse d’Evel…

Source : Thème de l’inceste : »Chinatown » de Roman Polanski

Voir l’article original

Thème de l’inceste : Louis Malle « Le souffle au cœur » (1971)

Henosophia TOPOSOPHIA μαθεσις uni√ersalis τοποσοφια MATHESIS οντοποσοφια ενοσοφια

Dans l’article récent : j’ai donné à l’acte de l’inceste un caractère de gravité extrême, l’appelant un “crime métaphysique contre l’humanité”……

Source : Thème de l’inceste : Louis Malle « Le souffle au cœur » (1971)

Voir l’article original