The most dangerous game (1932)

Autrement qu'être Mathesis uni∜ersalis Problema Universale Heidegger/Husserl être/conscience : plan vital-ontologique vs plan spirituel d'immanence CLAVIS UNIVERSALIS HENOSOPHIA PANSOPHIA ενοσοφια μαθεσις

En vo (anglais):

le film qui a paraît il inspiré le « tueur du Zodiaque » au début des années 70, tueur jamais arrêté (pas plus que celui du « Dahlia noir » en 1947) qui constitue le thème d’un grand film, de David Fincher, plus grand en tout cas que le médiocre « Gone girl », le plus récent de Fincher, un cinéaste qui va selon la rumeur réaliser la suite de « World War Z »

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Les_Chasses_du_comte_Zaroff

http://mk-zodiac.com/TheMostDangerousGameThatTheZodiacPlayed.html

« The most dangerous game », le gibier le plus dangereux, parce que le plus intelligent, c’est l’être humain. Mais ici se situe une controverse sur la nature de ce que l’on appelle « intelligence » : est elle la potentialité la moins humaine , la plus animale de l’être humain, ou bien comme j’en suis persuadé la plus humaine, propre à l’humain et à lui seul, parce que permettant l’acheminement de l’âme, de la plus haute partie de la conscience, vers…

Voir l’article original 273 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s