William Blake mène à tout, même à la Palestine, même en enfer..

Vous connaissez certainement ce poème d’une beauté admirable de William Blake:

« Tigre, tigre qui flamboies dans les forêts de la nuit, quel Œil, quelle Main immortelle a osé façonner ta terrifiante symétrie ?.. »

http://www.eecs.harvard.edu/~keith/poems/tyger.html

« Tyger! Tyger! burning bright
In the forests of the night,
What immortal hand or eye
Could frame thy fearful symmetry?
In what distant deeps or skies
Burnt the fire of thine eyes?
On what wings dare he aspire?
What the hand dare sieze the fire?

…..  »

Maintenant regardez si vous en avez le courage car ce spectacle s’ouvre sur l’enfer, l’enfer réel où nous vivons et pas celui des mythologies religieuses, cette vidéo d’une minute où la terroriste musulmane Ahlam Tamimi, interrogée en prison par un journaliste qui lui apprend que lors de l’attentat suicide qu’elle a aidé à accomplir, huit enfants juifs et non pas trois comme elle le croyait sont morts hachés vivants, nous montre son clair sourire…son sourire de joie en apprenant que sa « performance », son « score » a été de huit et non de trois…

Ahlam Tamimi la belle musulmane se réjouit de la mort d’enfants juifs

Ça c’est de l’Obscurité pas vrai?

Ne voudrions nous pas, si nous osions nous adresser à « Messire SATAN » lui même ( qui « à nager se connaît » comme on le sait d’après Coleridge) lui poser cette question tirée des vers du début du poème de Blake:

http://poemsintranslation.blogspot.fr/2009/06/william-blake-tyger-tyger-from-english.html

« Sur quels gouffres et sous quels cieux
Brûla-t-il le feu de tes yeux? »

Mais ceci me reporte vers un autre poème, en français celui là, le premier poème du recueil « Alcools » de Guillaume Apollinaire, poème titré « Zone »:

http://damienbe.chez.com/alcools.htm

« À la fin tu es las de ce monde ancien

Bergère ô tour Eiffel le troupeau des ponts bêle ce matin

Tu en as assez de vivre dans l’antiquité grecque et romaine
Ici même les automobiles ont l’air d’être anciennes
La religion seule est restée toute neuve la religion
Est restée simple comme les hangars de Port-Aviation

Seul en Europe tu n’es pas antique ô Christianisme
L’Européen le plus moderne c’est vous Pape Pie X
Et toi que les fenêtres observent la honte te retient
D’entrer dans une église et de t’y confesser ce matin
Tu lis les prospectus les catalogues les affiches qui chantent tout haut
Voilà la poésie ce matin et pour la prose il y a les journaux
Il y a les livraisons à 25 centimes pleines d’aventures policières
Portraits des grands hommes et mille titres divers… »

J’admire énormément ce poème mais il me pose d’énormes problèmes, et pourtant comme je suis las moi aussi de ce monde ancien, de ce monde d’avant Descartes qui sans cesse revient s’accrocher à nos basques, ce monde des antiquités juives, chrétiennes et surtout musulmanes..

mais continuons le poème:

« Maintenant tu marches dans Paris tout seul parmi la foule
Des troupeaux d’autobus mugissants près de toi roulent
L’angoisse de l’amour te serre le gosier
Comme si tu ne devais jamais plus être aimé
Si tu vivais dans l’ancien temps tu entrerais dans un monastère
Vous avez honte quand vous vous surprenez à dire une prière
Tu te moques de toi et comme le feu de l’Enfer ton rire pétille
Les étincelles de ton rire dorent le fond de ta vie
C’est un tableau pendu dans un sombre musée
Et quelquefois tu vas le regarder de près

Aujourd’hui tu marches dans Paris les femmes sont ensanglantées
C’était et je voudrais ne pas m’en souvenir c’était au déclin de la beauté »

Moi aussi je voudrais ne pas m’en souvenir, ces femmes ensanglantées manifestant dans Paris pour le Hamas, le monstre absolu….

Mais continuons…Ahlam Tamimi n’aurait pas aimé ce passage, ni même compris sans doute:

« J’humilie maintenant à une pauvre fille au rire horrible ma bouche

Tu es seul le matin va venir
Les laitiers font tinter leurs bidons dans les rues

La nuit s’éloigne ainsi qu’une belle Métive
C’est Ferdine la fausse ou Léa l’attentive

Et tu bois cet alcool brûlant comme ta vie
Ta vie que tu bois comme une eau-de-vie
 »

Une pauvre fille au rire aussi horrible que celui de la belle musulmane se réjouissant de la mort d’enfants juifs?

ce rire où brillent tous les feux de l’enfer…Tigre tigre qui flambes dans les forêts de la Nuit…

« Tu marches vers Auteuil tu veux aller chez toi à pied
Dormir parmi tes fétiches d’Océanie et de Guinée
Ils sont des Christ d’une autre forme et d’une autre croyance
Ce sont les Christ inférieurs des obscures espérances

Adieu Adieu

Soleil cou coupé  »

Seulement nous autres européens qui vivons un siècle après cette guerre où Apollinaire trouva la mort, nous ne voulons plus des fétiches religieux ni des Christ inférieures des obscures espérances..

Plus d’espérance…le Savoir Absolu.
Nous voulons le Christ qui est le Soleil invaincu de l’Intellect…

Allez je m’essaye moi aussi à faire le poète:

« Islam, Islam qui flamboies d’une flamme ténébreuse dans les Déserts de la Nuit,

Quel Œil, quelle Main immortelle osa façonner ta terrifiante et meurtrière monstruosité ? »

Mais il faut méfier de la poésie, comme disait Platon, car la réponse à cette question nous l’avons: cette main qui a façonné le Coran, elle n’a rien d’immortel, elle est constituée de plus de vingt paires de mains humaines, qui sont maintenant poussière de Temps et non pas aile de l’Ange, et il a fallu à ces vingt paires de mains (ou plus) plus de deux siècles pour construire cette bombe en un Livre qui explose en ce moment…

http://horreurislamique.wordpress.com/2014/02/26/la-chute-de-la-maison-islam/

et

La troisième aile de l’ange

Une réflexion sur “William Blake mène à tout, même à la Palestine, même en enfer..

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s