Stanley Kubrick: les sentiers de la gloire (1956)

Un siècle après le début de la Première guerre mondiale, qui a provoqué de déclin semble t’il final et irréversible de l’Europe et de la France, il est bon de revoir ce chef d’œuvre antimilitariste de Kubrick, qui a été interdit en France pendant environ une vingtaine d’années.

En version française:

Partie 1:

http://www.dailymotion.com/video/x1a19ct_les-sentiers-de-la-gloire-path-of-glory-de-stanley-kubrick-avec-kirk-douglas-1957-partie-1_shortfilms

Partie 2:

http://www.dailymotion.com/video/x1a1ai6_les-sentiers-de-la-gloire-path-of-glory-de-stanley-kubrick-avec-kirk-douglas-1957-partie-2_shortfilms

En version originale sous titrée, en 6 vidéos:

http://www.dailymotion.com/video/x6n1iu_les-sentiers-de-la-gloire-1-6_shortfilms

(les liens pour les 5 vidéos suivantes sont dans la marge de droite)

La dernière scène est époustouflante, et déclenche une émotion rare: cette jeune fille allemande (jouée par Suzanne Christian qui allait devenir l’épouse de Kubrick) amenée devant un corps de troupe français hostile et qui arrive à les « retourner » en chantant une berceuse allemande…et ces hommes qui retournent à la boucherie peu après.

José Dupré parle de ce film dans « Vie de l’esprit et religions » page 196, en traçant un parallèle entre « cette énorme imposture de la trahison d’un martyr (Jésus) par le goupillon » et « cette autre mystification perpétrée par le sabre: qu’aurait dit le « soldat inconnu » enterré sous l’arc de l’Etoile à Paris, peut être un antimilitariste, un compagnon de ces victimes de la caste militaire commémorées par le grand cinéaste Stanley Kubrick dans son film courageux « Les sentiers de la gloire », ….qui après avoir tant souffert dans les tranchées se trouva forcé sans donner son avis de subir pour « l’éternité » les sinistres comédies politiciennes avec leurs défilés belliqueux ? Qu’aurait il dit de se voir comme Jésus pareillement récupéré ? »

Le grand Kirk Douglas né le 9 décembre 1916 avait 40 ans en 1956, il en a aujourd’hui 97 !!!

Il parle ici en 2011, à 94 ans donc, de Stanley Kubrick:

Kirk Douglas parle de Kubrick

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s