Simone Weil, l’espace-temps, et l’amour de Dieu

Tiré du chapitre « L’amour de Dieu et le malheur » du livre « Attente de Dieu »:

« L’infinité de l’espace et du temps nous séparent de Dieu. Comment le chercherions nous ?….nous sommes hors d’état d’avancer verticalement. Nous ne pouvons pas faire un pas vers les cieux.
Dieu traverse l’univers et vient jusqu’à nous.
Par dessus l’infinité de l’espace et du temps, l’amour infiniment plus infini de Dieu vient nous saisir
 »

Émile Cioran répond:

« elle a raison la pauvre sainte… »

(en fait ce propos visait plutôt Thérèse d’Avila il me semble, dans « De l’inconvénient d’être né »)

je vois plusieurs apories ou du moins imprécisions dans ce texte: la « verticale » dont parle la « martienne » n’a rien à voir avec la troisième dimension d’espace dans laquelle nos avions et nos vaisseaux spatiaux évoluent et « font des pas »…

Mais que dis je?

Pas besoin de faire un pas vers les cieux puisque la physique moderne nous assure que…nous y sommes!

Mais bien sûr La « trollesse » ( autre surnom donné à Simone Weil, par son frère André cette fois, le grand mathématicien) ne parle pas des cieux en ce sens là : elle parle du Royaume des cieux de l’évangile (et de Genèse 1, si l’on veut).

Par contre l’infinité de l’espace et du temps est un peu fâcheux : Einstein parle de l’espace-temps, qui n’est pas infini mais illimité, ce qui est tout différent.

Y aurait il plusieurs infinis ? Voilà une thèse athée qui convient à la rigueur à Badiou méditant sur l’infinité des cardinaux infinis de Cantor , mais pas à la martienne…

Comment l’amour de Dieu traverserait il l’espace-temps, notion mathématique ?

Non j’ai beau faire des efforts…finis certes, la pensée de Brunschvicg me semble infiniment plus claire et donc préférable : on supprime l’ordre de la charité (qui n’est guère charitable, comme le montre la récente découverte du charnier de bébés « illégitimes » en Irlande dans un ancien couvent), ne restent que l’ordre de la chair et l’ordre de l’esprit, et la recherche de Dieu ne concerne que le second:

« Dieu ne naîtra pas d’une intuition tournée vers l’extérieur comme celle qui nous met en présence d’une chose ou d’une personne. Dieu est précisément ce chez qui l’existence ne sera pas différente de l’essence ; et cette essence ne se manifestera que du dedans grâce à l’effort de réflexion qui découvre dans le progrès indéfini dont est capable notre pensée l’éternité de l’intelligence et l’universalité de l’amour. Nous ne doutons pas que Dieu existe puisque nous nous sentons toujours, selon la parole de Malebranche, du mouvement pour aller plus loin jusqu’à cette sphère lumineuse qui apparaît au sommet de la dialectique platonicienne où, passant par dessus l’imagination de l’être, l’unité de l’Un se suffit et se répond à soi-même. Méditer l’Être nous en éloigne ; méditer l’unité y ramène. »

Et pan sur Heidegger…

En somme on remplace la transcendance « par delà l’espace et le temps » ( mais qui bizarrement vient nous saisir) par l’intériorité réflexive et son universalité.

Mais la Sainte de l’Abîme est plus sainte à mes yeux..

En somme le seul vrai problème à me poser pour sortir (ou bondir par dessus) de tous mes problèmes est méthodologique :

-la seule philosophie suffit elle (Platon, Descartes, Spinoza, Kant, Fichte, Lagneau, Lachelier, Brunschvicg)?

-ou bien est il besoin d’une pensée qui la dépasse par le haut (pensée que je décèle chez José Dupré et Simone Weil)?

Parce que je ne reviendrai pas à l’avant Descartes…il est vrai que Platon vient avant Descartes mais je parle ici plutôt du platonisme en tant que « vérité de la philosophie », qui n’a donc ni d’avant ni d’après …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s