Jean Renoir : partie de campagne (1936)

Le film fut réalisé à l’été 1936, dans l’atmosphère du Front populaire et des premiers congés payés, il s’inspire d’une nouvelle de Maupassant et l’histoire est censée se dérouler en 1860.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Partie_de_campagne_(film)

pour des raisons diverses il resta inachevé et ne put sortir en salle que 10 ans après, en 1946.

La version restaurée sort cette semaine à Paris mais il existe une version de 38 minutes que l’on peut voir ici sur le web:

C’est Sylvia Bataille qui joue le rôle d’Henriette, née en 1908 d’immigrants juifs de Roumanie elle épousa Georges Bataille en 1928, ils eurent une fille Laurence en 1930 et se séparèrent en 1934 mais ne divorcèrent qu’en 1946.

Elle rencontra Lacan après le film et ils se marièrent en 1953.

Or Georges Bataille fait une brève apparition (vers 6 minutes 10) dans le rôle d’un étudiant séminariste, cela ne dure que quelques secondes:
(à droite sur la photo, au centre est Henri Cartier Bresson)

Il passe devant Sylvia en train de faire de la balançoire dans une scène qui évoque l’orgasme féminin.

Georges Bataille une partie de campagne

et

Jean Renoir partie de campagne

Le film n’est pas seulement une ode au progrès social, il comporte un aspect très sombre : après son idylle avec le canotier (Henri) Henriette épousera le niais, commis de son père, dans un mariage sans amour et sans bonheur.

La fin est bouleversante : elle rencontre de nouveau Henri et lui avoue « qu’elle y pense toutes les nuits », mais le mari, devenu un vrai petit dictateur, se réveille et appelle sa femme.

La scène de la balançoire évoquait donc bien l’orgasme c’est à dire la (petite) mort qui mène à la vie continuée, « longue attente de la mort » pour reprendre une expression de Madame Edwarda ( je crois?) : Georges Bataille a fait plus que de la figuration dans le film…l’érotisme comme approbation de la vie jusque dans la mort (la « mort dans la vie » qu’à connue aussi Coleridge avec son épouse non aimée, et qui inspiré les scènes de cauchemar du « Récit du vieux marin »)

Une photo de Sylvia Bataille en 1934:

Publicités

2 réflexions sur “Jean Renoir : partie de campagne (1936)

  1. Pingback: La vie de Georges Bataille au tournant des années 40 | Μαθεσις υνι√ερσαλις οντοποσοφια

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s