Gottfried Benn : un hymne

Avec cette particularité des grands puncheurs :

pouvoir encaisser les coups , debout ,

l’ivresse

se gargariser de schnaps

sub et supra-atomique

puis

laisser ses sandales

au cratère comme Empédocle

– et descendre,

ne pas parler de retour

ne pas penser mi-figue mi-raisin

déblayer les taupinières

quand les nains veulent se grandir,

se mettre à table avec soi-même

indivisible

et pouvoir faire aussi cadeau de la victoire

un hymne à un tel homme

 

                                                                                                         GOTTFRIED BENN

chryzode

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s