Nouvelle autorisation de décollage

Nouvelle autorisation de décollage

chant de la roue de proue avec couronne.

Le gouvernail crépusculaire répond,

ta veine arrachée au sommeil se dénoue,

ce que tu es encore, se couche en travers,

tu gagnes de l’altitude

Je peux encore te voir : un écho,

palpable avec des mots

tactiles, à l’arête

de l’adieu.

Ton visage s’effarouche doucement,

quand soudain fait une clarté de lampe

en moi, à l’endroit

où l’on dit le plus douloureusement Jamais.

Paul Celan

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s