Le secret

http://www.wikipoemes.com/poemes/philippe-jaccottet/le-secret.php

Fragile est le trésor des oiseaux.
Toutefois, puisse-t-il scintiller toujours dans la lumière !

Telle humide forêt peut-être en a la garde,

il m’a semblé qu’un vent de mer nous y guidait,

nous le voyions de dos devant nous comme une

ombre…
Cependant, même à qui chemine à mon côté, même à ce chant je ne dirai ce qu’on devine dans l’amoureuse nuit.
Ne faut-il pas plutôt laisser monter aux murs le silencieux lierre de peur qu’un mot de trop ne sépare nos bouches et que le monde merveilleux ne tombe en ruine?

Ce qui change même la mort en ligne blanche au petit jour, l’oiseau le dit à qui l’écoute.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s